Sites Web malicieux

En quelques mots

Internet nous offre des opportunités uniques, mais représente aussi une plateforme de choix pour les cybercriminels. De fait, le navigateur est une fabuleuse porte d’entrée pour les Logigiels malveillants.

L’une des manières d’infection les plus répandues reste de leurrer, par des techniques de social engineering les internautes afin que ceux-ci téléchargent et installent eux-mêmes des codes malicieux sans s’en rendre compte.

En exploitant des sentiments humains (social engineering) comme la curiosité ou encore la peur, on pousse les internautes à installer « faux antivirus», scareware ou autres codes malicieux. Le malfaiteur fait p.ex. croire à la victime potentielle que son ordinateur est infecté, instaurant ainsi un sentiment de peur. Grâce à ce vecteur, le criminel incite alors l’utilisateur à télécharger un « anti-virus » qui, en fait, n’est pas un programme de protection, mais bien un cheval de Troie.

Plusieurs logiciels peuvent aider les internautes à reconnaître ces différentes formes d’attaque basées sur l’ingénierie sociale. Il y a p.ex. l’ajout du navigateur WOT (Web of Trust), qui met l’internaute en garde lorsque celui-ci visite une page web de pauvre réputation. L’utilisateur devrait aussi prendre garde aux alertes émises par les moteurs de recherche ou leur propre navigateur quand celles-ci mettent en garde contre la navigation sur une certaine page.

Drive-by-download

Le drive-by-download est une méthode d’infection des ordinateurs par des codes malicieux en exploitant des vulnérabilités techniques du navigateur. L’utilisateur n’est donc pas leurré à télécharger un code malicieux, mais celui-ci tente, à l’insu de l’utilisateur, d’exploiter des vulnérabilités du navigateur et d’infecter automatiquement la machine.

Comment se protéger

Mesures comportementales

  • Veillez aux attaques de type social engineering.
  • Sachez reconnaître les messages de votre propre logiciel anti-virus. Beaucoup de sites malicieux leurrent les internautes à télécharger un faux logiciel anti-virus en prétendant que la machine de l’internaute est infectée.

Mesures organisationnelles

Mesures techniques